Se séparer de son enfant n’est pas chose facile pour les parents. On se posera toujours des questions sur l’école, les méthodes utilisées, sur le corps enseignant, le personnel : si jamais ils ne s’en occuperont pas comme il se doit ? De fil en aiguille on finit par hésiter

Les écoles primaires, les fondamentaux

L’école primaire est le premier degré de l’enseignement, après la maternelle où l’on transmet aux petits les méthodes de base et les activités artistiques, en les amusant. Les enfants seront âgés entre 6 et 11 ans et commenceront par apprendre à lire, à écrire et à compter avec les mathématiques de base. En France, les enfants doivent obligatoirement passer par cette instruction. L’enseignement primaire est découpé en trois cycles pluriannuels : l’école maternelle et élémentaire afin de combler les décalages d’apprentissage.

L’enseignement primaire : les points à voir

L’enseignement primaire ne fait pas que d’inculquer à nos enfants des connaissances de bas. Il a aussi pour obligation de gérer la vie quotidienne à l’école de nos enfants comme la surveillance des élèves, et encore la restauration scolaire, à ne pas oublier les sorties et voyages scolaires. Une école primaire se doit donc d’avoir une infrastructure adéquate pour la sécurité et le bien-être des élèves. Par exemple en cas d’accident ou de maladie à l’école, elle prendra en charge la santé de nos enfants. Dans l’hexagone, et ses DOM-TOM, les écoles primaires surtout publiques se caractérisent par leu gratuité et laïcité. Elles se doivent de prendre les enfants et d’accueillir les élèves qu’ils soient français ou non, en situation régulière ou irrégulière. Tant que l’enfant en question se trouve dans la zone qui est attribuée par la carte scolaire. Signalons qu’écoles privées et écoles publiques se conforment.

Ce qu’il faut retenir

En bref, une bonne école primaire doit être laïque, publique et accessible à tous. Les enfants doivent y apprendre les connaissances de base évolutives telles que la lecture, l’écriture et les calculs fondamentaux. L’école en question aura des obligations vis-à-vis de nos enfants, de leur bien-être, mais surtout de donner l’opportunité aux parents une participation dans la vie scolaire de leurs enfants : représentants des parents d’élèves, informer les parents sur leur scolarité, mettre en place un conseil d’école pour plus de communication et échange d’informations. L’épanouissement constitue l’élément essentiel pour les choix d’une école. Si l’établissement est réputé mais que votre amour s’y sent mal à l’aise. N’insistez pas, changez d ‘école primaire.